Traning and Education

Contrôle et Certification – Questions Fréquentes

Quels types d’équipements peuvent être certifiés?
  • Les équipements ouverts et les équipements fermés utilisés en situation de transformation agroalimentaire peuvent être certifiés. EHEDG établit la liste de tous les équipements qui ont été certifiés.

  • Bien qu’il n’y ait pas de limites à la complexité d’une pièce de machine, seuls les petits composants individuels sont habituellement certifiés, plutôt que les machines ou systèmes de transformation, grands et complexes.

  • Dans le cas de la certification d’équipement ouvert, TOUTES les surfaces de l’équipement sont évaluées en tant que surfaces de contact avec le produit et doivent être en conformité avec tous les critères de conception hygiénique des guides techniques EHEDG correspondants.

  • Actuellement, seuls les équipements fermés avec des raccords de tuyauterie de diamètre externe compris entre 25 mm (1”) et 75 mm (3“) peuvent être contrôlés, étant données les limites du contrôle par nettoyage en place.

 

Comment différentes tailles de la même pièce peuvent-elles être évaluées en vue de la certification?

Toutes les tailles de la même pièce sont généralement évaluées par une revue de conception et un contrôle par nettoyage en place avant certification. Cependant, dans quelques cas où la conception des équipements est considérée comme étant complètement échelonnable par un Institut de Contrôle Agréé EHEDG, le contrôle d’une seule taille peut être utilisé pour certifier toute une gamme. Dans la plupart des cas, l’équipement n’est PAS complètement échelonnable. Actuellement, la seule possibilité pour contrôler chaque taille est de procéder à une modélisation informatique de la dynamique des fluides (CFD – Computational Fluid Dynamics) des différents modèles afin de sélectionner pour le contrôle la taille qui serait la plus difficile à nettoyer sur la base de la contrainte de cisaillement sur les parois et des échanges de fluides dans les zones critiques. Si le contrôle par nettoyage en place se révèle positif pour cette taille, on considère que les tailles présentant davantage de contraintes de cisaillement et d’échanges de fluides peuvent être certifiées et figurer sur le même certificat.

Pourquoi le contrôle par nettoyage en place est-il nécessaire pour certifier certains équipements?

Toutes les pièces fermées installées sur une tuyauterie, par exemple les pompes, les vannes et les capteurs en ligne, doivent être contrôlées selon la méthode du Doc. 2 EHEDG. Ce contrôle est un test de dépistage en conception hygiénique, il identifie les zones où des fentes peuvent piéger des souillures et des microorganismes ou qui ne sont pas facilement nettoyées à cause des mouvements de flux.

Pourquoi le contrôle par nettoyage en place n’est-il pas nécessaire pour certains équipements?

Les équipements fermés qui sont en pleine conformité avec les exigences de la conception hygiénique peuvent être certifiés sans contrôle. C’est le cas par exemple des tuyauteries ou des capteurs de pression sans joints élastomères.

Que sont le « contrôle de l’aptitude au nettoyage », le « contrôle par nettoyage en place » et le « contrôle d’après le Doc. 2 »?

Ces termes sont interchangeables et font référence à “une méthode d’évaluation de l’aptitude au nettoyage en place d’équipements pour les industries alimentaires” décrite dans le Document 2 EHEDG publié par EHEDG. La méthode de contrôle est utilisée comme un test basique de dépistage en conception hygiénique. Elle permet de déterminer si des zones (ou des éléments) d’une pièce sont “facilement nettoyables” en comparant les résultats du contrôle avec ceux d’un tuyau de référence souillé et nettoyé au cours du même contrôle. Etant donné la variabilité du nettoyage, ce contrôle doit être positif au moins 3 fois pour que l’équipement puisse prétendre à la certification. Ce contrôle s’applique aux équipements présentés pour un certificat de Type EL Class I et EL Aseptic Class I.

Quelles sont les différences entre les certificats EL Class I, EL Class I AUX et EL Class II?

Le certificat EL Class I est réservé aux équipements fermés, destinés à un nettoyage en place humide, et qui peuvent être contrôlés par nettoyage en place en utilisant la méthode du Doc. 2. Le certificat EL Class I AUX concerne les équipements ouverts annexes qui sont destinés au nettoyage en place humide mais non contrôlés. Le certificat EL Class II est réservé aux équipements à nettoyage humide qui doivent être démontés avant nettoyage.

Existe-t-il un contrôle de l’aptitude au nettoyage pour les équipements ouverts?

Non. Puisqu’on ne peut pas contrôler les équipements ouverts pour garantir l’aptitude au nettoyage, les équipements ouverts à nettoyage humide peuvent uniquement obtenir les certificats EL Class I AUX ou EL Class II. Les équipements ouverts concernés par le nettoyage à sec peuvent uniquement obtenir les certificats ED Class I ou Class II.

Pourquoi doit-on prolonger les Certificats EHEDG annuellement et les renouveler tous les 5 ans?
  • En prolongeant annuellement le certificat, le titulaire donne à EHEDG la garantie que la conception de l’équipement n’a pas subi de modifications au cours de l’année écoulée.

  • Le renouvellement à 5 ans permet à EHEDG d’assurer que l’équipement certifié est conforme aux critères de certification les plus récents, en prenant en compte les modifications des guides techniques EHEDG, les critères de certification ou les procédures de contrôle. Cette méthode a été établie en 2015.
Pourquoi les joints ou les matériaux élastomères sont-ils mentionnés sur le certificat?

Différents élastomères peuvent avoir des propriétés différentes. On sait d’expérience que différents matériaux conçus pour la même fonction mécanique peuvent avoir un effet sur l’aptitude au nettoyage. Le certificat mentionne les élastomères qui ont été soumis au contrôle par nettoyage en place depuis 2009. La certification n’est valide que lorsque l’équipement est utilisé avec les élastomères mentionnés sur le certificat. Chaque élastomère mentionné sur le certificat doit avoir fait l’objet d’un contrôle par nettoyage en place tel que décrit dans le Doc. 2.

Est-ce que la même pièce peut faire l’objet de deux certificats différents?

Oui. Par exemple un certificat de Type EL Class I pour l’aptitude au nettoyage et un de Type EL Aseptic Class I pour les applications stériles.

Est-ce que la même pièce peut être certifiée sous différents noms et vendue par différentes sociétés (contrat de revente)?

Oui, dans ce cas des dossiers individuels de certification seront émis. Le rapport d’évaluation pour la certification fera référence à l’équipement d’origine (rapport de contrôle ou rapport d’évaluation).

Quelles sont les conséquences pour un certificat si le nom de la société ou de l’équipement change?

L’Institut de Certification à l’origine du certificat édite alors un dossier révisé de certification mentionnant le nouveau nom. Si le certificat date de plus de 5 ans, la procédure est celle du renouvellement à 5 ans.

Quelles pièces d’un équipement “fermé” sont évaluées et certifiées par EHEDG?

Pour les composants des équipements destinés au nettoyage en place humide (certifiés EL CLASS I), seules les surfaces / pièces humides sont évaluées et certifiées en conformité avec les critères de conception hygiénique des guides techniques EHEDG. Cela signifie que les pompes, les vannes et les capteurs en ligne, le moteur, la commande, le déclencheur ou le châssis (si présent) NE sont PAS évalués ni certifiés d’après les recommandations EHEDG. Seules les surfaces internes, en contact avec le produit, sont évaluées et certifiées d’après les guides techniques EHEDG et, si nécessaire, leur aptitude au nettoyage est contrôlée selon le Doc. 2.

Que signifient le mois et l’année sur le Label EHEDG?

La date mentionnée sur le certificat EHEDG et sur le label indique le mois et l’année de la dernière révision et certification de l’équipement. A mesure que de nouveaux guides techniques sont créés, que les guides existants sont mis à jour et que les méthodes de contrôle sont améliorées, les équipements certifiés plus récemment doivent être conformes à des critères de conception plus détaillés et/ou être soumis à des contrôles aux critères plus spécifiques. Les équipements dont les certificats ont été émis avant 2009 étaient seulement revus selon le Doc. 8 EHEDG alors que des certificats plus récents prennent en compte tous les documents EHEDG faisant référence à une pièce donnée. Les équipements concernés par les certificats les plus récents doivent être conformes aux critères des guides techniques EHEDG et méthodes de contrôle les plus récents. Depuis 2015, pour les raisons décrites ci-dessus, tous les certificats doivent être renouvelés tous les 5 ans afin de garantir que les équipements sont conformes aux derniers guides techniques et aux derniers critères des méthodes de contrôle.

Est-ce que plusieurs articles peuvent figurer sur le même Certificat?

Si plusieurs articles sont classés dans la même catégorie de certification, par exemple TYPE EL CLASS I, et que les modèles sont les mêmes et sont concernés par le même groupe de Guides Techniques EHEDG, alors ils peuvent figurer sur le même certificat, à condition qu’ils soient certifiés le même mois et la même année (voir question ci-dessus). Cela signifie qu’un fabricant peut conserver un Certificat unique pour des groupes d’équipements similaires, comme les débitmètres électromagnétiques, les débitmètres à effet Coriolis, les pompes à lobes rotatifs, les pompes centrifuges, les capteurs à membrane etc. Le rapport d’évaluation de la conception fera référence à tous les rapports individuels de contrôle de l’aptitude au nettoyage, si nécessaire.

Is it possible to have metal to metal joints certified?

EHEDG only allows metal to metal joints for equipment subject to certification under Type EL Class II and Type ED Class I and II. As they may harbor soil or liquids and could corrode, EHEDG does not recommend any direct metal to metal joints other than welding.